Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

InTheBlob

ce truc est mon blog.. qui l'eut cru!
il contient :
- des trucs et des n'importe-quoi dans la catégorie En Folie,
- des photos et des dessins dans In Plano
- des articles de lecture dans les différents In Folio
- des amusements littéraires dans In Quarto
- des articles sur la musique dans In Octavo
- des recettes de cuisine dans In Douze (parce que midi, c'est l'heure !)
- des articles de cinéma dans In Seize (Neuvième)
- des articles de science et de fiction dans In Dix-Huit (parce que c'est le format suivant)

Voilà, vous êtes prévenus.

Inthepast

29 janvier 2008 2 29 /01 /janvier /2008 09:02
Robert Jordan est américain. Il est engagé dans la guerrilla contre Franco, en Espagne, auprès des Républicains. Roberto, ou Don Roberto, comme ils l'appellent est là pour faire sauter un pont, il est dynamiteur.
Le vieil Anselmo l'a conduit auprès du groupe de Pablo, dans les montagnes, en Castille, derrière la ligne de front.

Le récit de la préparation de l'attaque s'étale sur 4 jours. Il est mélé au récit de bribes de vies appartenant au passé de certains membres du groupe. On connait également les pensées de Robert. Et il y a Maria. Et la mort, omniprésente.

Hemingway a été correspondant de guerre en Espagne. "Pour qui sonne le glas" s'inspire donc de cette période.

Cet auteur est très marqué par l'idée de la mort, ce mot ainsi que tuer et mourrir reviennet très souvent dans ce roman. Mais c'est un roman dans lequel on plonge intégralement, il est extrèmement prenant, très bien écrit, et on a du mal à décrocher les yeux de la page.

Partager cet article

Repost 0
Published by InFolio - dans In Folio
commenter cet article

commentaires

ty dub's 29/01/2008 19:30

salut, je viens de mettre un lien sur le blog de ma fille qui est à Londresje fais un peu de pubau fait je vois que les lavandes te manquea+

Karine 29/01/2008 13:13

Je l'ai dans ma PAL depuis un voyage en Key West où j'ai visité la maison d'Hemingway (j'ai acheté tous les livres quil y avait de dispo) mais je ne j'ai toujours pas lu...  Je ne sais pas pourquoi j'hésite à lire cet auteur.  Tu m'encourages un peu!