Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

InTheBlob

ce truc est mon blog.. qui l'eut cru!
il contient :
- des trucs et des n'importe-quoi dans la catégorie En Folie,
- des photos et des dessins dans In Plano
- des articles de lecture dans les différents In Folio
- des amusements littéraires dans In Quarto
- des articles sur la musique dans In Octavo
- des recettes de cuisine dans In Douze (parce que midi, c'est l'heure !)
- des articles de cinéma dans In Seize (Neuvième)
- des articles de science et de fiction dans In Dix-Huit (parce que c'est le format suivant)

Voilà, vous êtes prévenus.

Inthepast

26 mars 2006 7 26 /03 /mars /2006 09:25

Ce roman de science fiction/anticipation retrace la vie de Winston Smith. Son monde est divisé en 3 états Ocenaia, Eurasia, et Estasia qui se mènent une guerre sans relâche.
Winston vit en Oceania, dans la ville de Londres. Oceania est dirigé par le Parti, dont le chef est BIG BROTHER. Le leitmotiv du Parti se résume en 3 lignes :
'La guerre c'est la paix
La liberté c'est l'esclavage
L'ignorance c'est la force'
Les libertés individuelles, et le droit à l'amour sont interdits. Toute la société, que l'on appartienne aux membres du Parti de l'Intérieur, aux membres du Parti de l'Extérieur ou au Prolétariat, est soumise à la Police de la Pensée. Non seulement, les actes mais aussi les pensées non conformes au Parti sont punies. Tous vivent dans la crainte d'être dénoncé, tous masquent leurs sentiments. Toute personne (épouse, époux, ami, enfant...) et toute chose (micros et caméras cachés) peuvent causer la perte d'une personne. Des gens disparaissent pour avoir eu une mauvaise pensée ou un mauvais geste. Partout, BIG BROTHER vous regarde.
'A chaque palier, sur une affiche collée au mur [...] l'énorme visage vous fixait du regard. C'était un de ces portraits arrangés de telle sorte que les yeux semblent suivre celui qui passe. Une légende sous le portrait, disait : BIG BROTHER VOUS REGARDE.'

C'est donc dans ce monde qu'évolue Winston Smith. Il est membre du Parti de l'Exterieur et travaille au Ministère de la Vérité (miniver). Il y est chargé de corriger des articles de journaux afin qu'ils soient conformes à la vérité que le Parti veut faire admettre à tous. Bien que ce soit interdit, il essaye de comprendre pourquoi les choses sont ainsi. Il plonge totalement dans l'illégalité en acte et en pensée, après qu'une collègue (camarade) lui ait avoué son amour. Avec elle, il se prend à rêver de faire partie de la Fraternité qui lutte en secret contre le Parti...

Je ne me suis pas ennuyée en le lisant, mis à part ce passage assez long de lecture du livre de la Fraternité dont je n'ai lu qu'une partie, parce que je voulais voir ce qui allait se passer par la suite. Mais j'ai l'intention de le relire maintenant que je sais ce qu'il se passe par la suite. Ce livre est à la fois riche et terrifiant!

Ceux qui ne veulent pas se gâcher la fin du livre doivent s'arrêter de lire ici -> .

Je crois que si je l'avais ouvert dans ma période dévorage de livres de SF au collège, je l'aurais refermé bien vite parce que ce n'est pas une lecture facile, du fait de la digestion nécessaire, et de la froideur de ce qui s'y passe... Au collège, dans ma grande période de lecture de SF (fondation, 2001 l'odyssée de l'espace, barjavel, Malvil etc...) un livre aussi complexe m'aurait rebuté.

Mais avec un regard d'adulte, j'y vois toute une critique de cette société, et de ses dérives... c'est assez terrible... Entre autres, un peuple doit rester ignorant pour être contrôlé...

Il ne faut pas lire ce livre un jour de déprime, c'est un coup à être encore moins bien... Toute liberté, tout sentiment est annihilé, même l'Histoire et la raison pure (2+2) sont atteintes... Le fait que le personnage principal en arrive lui même à cèder face à ce rouleau compresseur mental est horrible! Il n'y'a pas une once d'espoir...

Il m'a donné la chair de poule!  

Partager cet article
Repost0